Input your search keywords and press Enter.

SEEG : Quand l’ennui du confinement est corsé par une coupure d’électricité

C’est dans le confinement actuel causé par la pandémie du Covid-19 que les habitants des communes de Libreville et d’Akanda se sont retrouvés à la fois dans l’ennui (sans télévision ou autres appareils ludiques), dans la chaleur et au milieu des moustiques ce mercredi 1er avril 2020, en après-midi. Motif de cet inconfort : une coupure d’électricité qui s’est prolongée au-delà de 20 heures dans certains quartiers. La société d’énergie et d’eau du Gabon (Seeg) qui a pris la mesure du désagrément causé, s’en excuse et en donne les raisons dans ce communiqué de presse.

« Suite à la coupure d’électricité survenue ce jour en début de soirée dans la zone de Libreville et Akanda, la SEEG exprime ses regrets à sa clientèle affectée par cet incident.
Cet incident est consécutif à un orage d’une rare violence ayant entraîné l’arrachement d’une toiture qui lors de son passage a occasionné la destruction d’un pylône sur une ligne de transport 90 KV Ambowé-Angodje, ayant entrainé le manque de tension dans les postes sources d’Ambowé et Angondjé à 16h13mn, déclenchant ainsi le départ 20kv d’Ondogho. Les équipes techniques de la SEEG ont été immédiatement mobilisées et la réalimentation progressive du réseau a débuté à 17h52mn par des manœuvres de reprise sur de réseau dans les quartiers de la zone nord (Angondje).
Les travaux de réalimentation des autres quartiers impactés par cet incident se poursuivent (Ondogho, Ambowè et Nzeng-Ayong). »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.