Input your search keywords and press Enter.

Michel Mboussou, épicentre de toutes les intrigues

Alors que les oreilles Gabonais sont orientées vers Riyad, où est hospitalisé le chef de l’Etat, l’illustre émergent Ali Bongo Ondimba au King Faysal Hospital, depuis le 24 octobre 2018, certains hauts dignitaires de la République font l’objet des railleries et de cochonneries de toute nature, mécaniquement entretenues par une caste d’apatrides tapis dans l’ombre du pouvoir. Au nombre de ces personnalités dans la ligne de mire de cette caste, aux agitations dignes d’un troupeau des loups enquête de proies, il y a le très réservés Michel Mboussou.

Ce dernier retient toutes les attentions dans ce climat délétère, déclenché depuis que le Raïs Ali Bongo est absent du territoire national. Le seul pêché du DG de la Société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers (SGEPP) : être l’époux de  Lucie Milebou Aubusson, présidente de la Haute Chambre du Parlement Gabonais, pressentie aux très hautes fonctions président de la République, par le jeu constitutionnel, afin d’assurer la transition, en cas d’empêchement définitif de l’enfant prodige, Ali Bongo.  Nombreux dans cette bande de roitelets  du palais du Bord de mer, le natif du village Guidouma, dans le département de Tsamba Magotsi, province de la Ngounié, constituerait un obstacle à leur sombre projet de mettre Lucie Milebou Aubusson hors-jeu, si et seulement si la vacance du pourvoir était constatée. Mais la figure protectrice et non des moindres de Michel Mboussou auprès de son épouse Lucie Milebou, serait un rideau de fer auquel sont confrontés les complotistes qui écument les bureaux feutrés du palais de la présidence de la République.

Ce groupe dont certains membres traînent des casseroles et d’autres anciens pensionnaires de « Sans-Famille», envisage mettre leur arme de règlement de comptes aux hautes personnalités, « Mamba », derrière le professeur Michel Mboussou, pour des détournements présumés des fonds à la CNAMGS. Mais de toute évidence, ces prétendus faiseurs de rois sont tout de même notoirement  connus des services de nos juridictions, pour des détournements à ciel-ouvert des fonds publics. Sauf cas de corruption de nos magistrats, si l’on s’en tient aux propos du très agité Francis Nkéa, alors ministre de la justice garde des sceaux. Bon nombre, dans cette bande de comploteurs devraient être, en réalité sur le coup de l’opération « Mamba », voire en prison.

Par ailleurs, leur acharnement sur l’actuel directeur général de la SGEPP, par médias interposés et sur les réseaux sociaux,  relève d’une volonté de nuire qui peut être improductive. En effet, psychiatre de formation, Michel Mboussou 74 ans, est l’une des personnalités de proue qui ferraille avec détermination pour le maintien d’Ali Bongo au pourvoir. Membre influent  de la Grande loge du Gabon, il demeure le mentor politique au sein du PDG de son épouse Lucie Milebou Aubusson,  depuis leur union il y a plus de 20 ans.

 

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.