Input your search keywords and press Enter.

Nécrologie : Mort de Fabien Méré en France

Me Fabien Méré

Depuis ce mercredi 27 janvier 2021, en après-midi  une information attriste  aussi bien le monde judiciaire que les milieux politiques de notre pays, et même d’ailleurs. Pour cause la mort de Fabien Méré, survenu à Lyon, en France, dans des conditions non encore élucidées. Pourtant, les hommages et témoignages, eux abondent déjà dans les réseaux sociaux pour retracer la vie de ce brillant avocat et activiste politique.

Inscrit au barreau du Gabon et spécialiste des questions des Droits de l’homme et de procès politiques, Me Fabien Méré, en plus de son élégance naturelle qui aurait pu faire de lui un mannequin, était surtout connu pour ses brillantes interventions dans les prétoires. « Fabien, tu as été membre du collectif d’avocats qui m’ont défendu lors de mon procès politique en 1990. Ce jour-là, quand j’ai pris la parole pour invectiver le tribunal et le pouvoir, tu m’as dit à l’oreille ‘’Guy laisse, nous allons continuer’’. Ta plaidoirie avait été sublime et elle l’est restée jusqu’à ce 21 janvier 2021 », tel est un extrait du vibrant hommage du docteur Guy Nang Bekale à celui qu’il considérait comme son frère.

A coté de sa veste d’homme de droit, ce natif de la ville de Port-Gentil, âgé de 62 ans au moment de son décès, fut également un homme politique. En 1990, à la faveur de la Conférence nationale, puis de l’avènement du multipartisme, Me Méré se fait connaitre sur l’arène politique nationale en créant avec Anaclet Bissielo le Parti républicain indépendant (Pari). Malgré la radicalité des idées de ce mouvement et près de deux décennies de lutte politique acharnée pour l’alternance au sommet de l’Etat, Fabien Méré accepte d’entrer au gouvernement d’Omar Bongo Ondimba en 2008, en tant que ministre délégué aux Eaux et Forets. A l’élection présidentielle de 2009, il revêt ses habits d’opposant et devient un proche du défunt André Mba Obame.

Me Méré, tel un mannequin

En 2016, Fabien Méré s’exile en France, où on l’apercevait souvent à la place Trocadéro, avec les autres membres de la diaspora gabonaise en train de manifester pour demander la restitution de la victoire de Jean Ping à l’élection présidentielle d’août 2016, au cours de laquelle il avait d’ailleurs été l’un des porte-paroles de ce dernier.

Selon plusieurs sources, cet ancien avocat aurait été trouvé suffocant à son domicile à Lyon en France par une ses filles, laquelle va d’ailleurs alerter les pompiers. Malheureusement ces derniers ne réussiront pas à le réanimer et ainsi éviter à ses familles biologique, judiciaire et politique cette grande tristesse et vide qu’il laisse derrière lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.