Input your search keywords and press Enter.

Tournée de l’Union nationale à Mitzic : Une messe pour les militants défunts !

Le secrétariat exécutif de l’Union nationale a organisé une messe d’action de grâce pour les défunts : André Mba Obame et Pierre Claver Zeng Ebome. C’était le 8 juin 2018 à Mitzic.

C’était comme un heureux hasard de calendrier que le directoire de l’Union nationale ait choisi la date du 08 juin pour organiser une messe à l’intention de deux illustres disparus, à savoir Pierre Claver Zeng Ebome et André Mba Obame. A cette date, l’Eglise catholique Universelle commémore également le Sacré-Cœur de Jésus-Christ.
La messe relative à cette célébration a été dite par Monseigneur Jean Bernard Asseko assisté des abbés Fidèle Okoue Ngou et Pascal Nkoghe Obiang.
L’Union nationale était représentée par le vénérable Jean Christophe Owono Nguema, Dr Zima Minault Maxime, secrétaire exécutif, François Ondo Edou, Marcel Djabioh, etc.
Dans son homélie, Monseigneur Jean Bernard Asseko Mvé a dit : « nous prions pour les morts pour que nous leur pardonnions tout le tort qu’ils nous ont fait durant leur passage sur terre et pour qu’eux aussi nous pardonnent pour le tort que nous leurs avons commis ».
Cette célébration s’adressait aussi « à tous les martyrs du Gabon. La liste est longue. Seul Dieu Tout-Puissant les connaît ». Dans la liturgie de la parole, les lectures ont été faites par deux membres de l’Union nationale.
La prière d’ouverture implorait le pardon de Dieu. « Que monte jusqu’à toi, Seigneur, notre prière et que la joie sans fin se lève pour tes serviteurs : Amo et PCZ ! Tu les as créés toi-même à ton image, tu en as fait tes fils dans le corps du Christ, donne-leur d’avoir une part à l’héritage que tu réserves à tes enfants par Jésus-Christ… » (2 Timothée 2, 8-13).
Amo et PCZ restent à jamais gravés dans la mémoire collective des Gabonais. « André Mba Obame avait un cœur à la dimension du Gabon », a dit le célébrant.
Une minute de silence a été observée à l’intention des dignes fils de l’Okano disparus, notamment Jean Baptiste Ngomo Obiang, Jean Marie Minko-mi-Emane, Edouard Ebeyard, Ovono Mezui.
Les militants et sympathisants étaient nombreux à l’église catholique Saint Joseph de Mitzic tous de blanc vêtus. A la fin de la messe, un repas a été offert aux différents invités à la résidence du Dr Zima Minault. Les hommes et femmes de tous bords politiques venant de Medouneu et d’Oyem se sont associés aux Okanois(es) pour témoigner leur affection à l’endroit de ces deux icônes de la politique gabonaise qui restent aussi puissantes, même étant dans l’au-delà.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.