Input your search keywords and press Enter.

Activité politique dans le Komo-Mondah (Ntoum) : Julien Nkoghe Bekale félicité par les siens

Le samedi 11 mai 2019, à la place de l’indépendance de Ntoum, les populations du département du Komo-Mondah ont célébré la promotion survenue au mois de janvier 2019 de l’un des leurs, en la personne de Julien Nkoghe Bekale, à la prestigieuse fonction de Premier ministre, chef du gouvernement. Ceci en présence du promu et de certains membres de son équipe.

A cette manifestation empreinte de félicitations et de bénédictions se sont glissées de nombreuses doléances liées aux multiples difficultés auxquelles sont confrontés ces riverains, notamment la route, le chômage, la santé, l’éducation… Des difficultés auxquelles les populations espèrent que l’actuel locataire du l’immeuble du 2 Décembre apportera des solutions.
La tribune officielle de Ntoum s’est parée le samedi 11 mai écoulé de couleurs de fête. En effet, il s’agissait, pour les populations du département du komo-Mondah, non seulement de jubiler le retour dans leur province du poste de Premier ministre, mais aussi de fêter et de féliciter Julien Nkoghe Bekale qui en est l’impétrant. Occasion pour ces population de souhaitaiter un total rétablissement à Ali Bongo tout en le remerciant pour cette nomination intervenue le 12 janvier dernier.
Dès l’entame de son propos, Julien Nkoghe Bekale a remercié toutes les personnes qui ont participé à l’organisation de cet événement. Et de poursuivre en disant être conscient du poids des charges qui lui incombent désormais en tant que Premier ministre et, pour cela, il a demandé le soutien des siens sans exclusive. Surtout que les plus hautes autorités, par cette nomination, viennent de renouveler la confiance qu’elles ont toujours accordée au Komo-Mondah en portant à la tête des gouvernements passés plusieurs de ses fils, a déclaré le promu.
Des autres orateurs qui se sont succédé avant le PM, on retient que l’ascension de Nkoghe Bekale jusqu’à la primature est juste la conséquence de sa fidélité et de son engagement aux côtés d’Ali Bongo. Et ne doutant nullement de ses compétences, ses hôtes ont dit être convaincus qu’il remplira sans faille les fonctions qui sont désormais les siennes. Ce fut aussi l’occasion pour le natif de Kango de recevoir des siens des bénédictions et des présents dont deux bœufs.
Une cérémonie qui a commencé très tôt en matinée par une série d’audiences accordées par Julien Nkoghe Bekale aux différentes composantes sociales de son département du Komo-Mondah. L’élu de la commune de Ntoum a ainsi reçu, tour à tour, les chefs de quartiers et de villages, les commerçants, les confessions religieuses, les cadres, les jeunes, les femmes, venus partager au Premier ministre les soucis qui sont quotidiennement les leurs. Lors de ces rencontres, ont été évoqués, entre autres, le chômage des jeunes lié à la suspension des recrutements à la fonction publique et au manque d’entreprises, l’insuffisance de collèges et lycées et l’absence d’une véritable structure hospitalière à Ntoum, absence d’éclairage public, insalubrité et surtout le mauvais état de la route.
Si, à toutes ces doléances, Julien Nkoghe Bekale s’est abstenu de faire des promesses en l’air, gageons tout de même qu’à l’heure de son bilan final, ce fils de Kango qui a grandi à Ntoum sera davantage jugé sur la réponse qu’il aura donnée à ce dernier point : le mauvais état de la route Libreville-Kango.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *