Input your search keywords and press Enter.

Covid-19 : les 12 propositions du RPG pour mieux combattre la pandémie

En rapport avec la gestion de la pandémie du Corona virus au Gabon, le Rassemblement Pour le Gabon (RPG), par la voix de son président en exercice, Laurent Angue-Mezui, a fait une importante déclaration ce mercredi 28 avril 2020, a son siège du quartier Petit Paris, dans le 3ème arrondissement de la commune de Libreville. Dans le contenu, il s’agit de douze propositions suggérées au gouvernement afin de l’aider à combattre efficacement cette crise sanitaire sans précédent.

Après avoir dressé un bilan à mi-parcours et évalué l’impact des mesures prises par le gouvernement, tant sur le plan sanitaire, social qu’économique, dans la lutte contre le Covid-19 au Gabon, le RPG dit avoir relevé des nombreuses contradictions. A l’instar de nombreux compatriotes, ce parti politique de l’opposition gabonaise dit ne pas bien comprendre, par exemple, la logique qui a amené le premier ministre à revenir au confinement partiel du Grand Libreville alors que le Gabon venait d’atteindre le nombre éloquent de 200 cas testés positifs au Covid-19 et que la majorité de ces cas a été contaminé de manière communautaire. De même, le RPG s’est dit surpris de voir le même gouvernement se gargariser d’avoir transporté 605 000 personnes durant les deux semaines du confinement total du Grand Libreville. Alors que ce chiffre révèle que ce confinement n’était que de façade et trahit l’incapacité du gouvernement à le faire réellement respecter, vu le nombre d’individus qui ont pu se mouvoir au cours de la même période. La formation politique de Paul Mba Abessole n’a pas oublié de souligner le fiasco qui accompagne la distribution des bons d’achat et des kits alimentaires…Au terme de ces évaluations, le RPG est arrivé à deux hypothèses :

-Soit les mesures préconisées ne sont ni appropriées, ni opportunes et encore moins, efficaces ;

-Soit le plan de communication mis en place n’a pas permis d’atteindre les objectifs visés et les populations cibles.

Toutefois, Laurent Angue-Mezui qui n’est pas resté sur la critique uniquement, a décliné douze propositions concrètes et qu’il estime pertinentes, afin d’accompagner le gouvernement dans cette ‘’guerre’’ qui appelle à l’union sacrée de toutes les forces vives de la nation.

  • Eviter la tentation de gérer la crise sous la pression de l’opinion et de politiser ce processus.
  • Améliorer la stratégie de communication et de sensibilisation de la population en apportant la clarté nécessaire sur la réalité et la gravité de l’épidémie.
  • Faire de la protection et de la motivation du personnel engagé dans la lutte contre l’épidémie, une priorité.
  • Vaincre les réticences de l’opinion publique sur la problématique du confinement à travers un éclairage sur les motivations, le bien-fondé et les objectifs du confinement y compris l’alternative à celui-ci.
  • Assurer la montée en puissance des tests à faire par jour et multiplier les laboratoires pour le diagnostic.
  • Garantir une prise en charge effective et efficace en cas de développement de la maladie.
  • Développer une coopération sud-sud.
  • Appliquer le principe de la tétravalence en mettant à contribution les chercheurs, les médecins, les pharmaciens, les tradi-therapeutes et autres experts nationaux.
  • Prévoir la possibilité du recrutement des volontaires.
  • Affirmer la responsabilité du gouvernement dans la gestion quotidienne de l’épidémie.
  • Encadrer les mesures économiques prises pour qu’elles atteignent effectivement les objectifs.
  • Suspendre sine die, la distribution des bons et des kits alimentaires afin de mieux redéfinir les personnes éligibles et les stratégies adéquates pour une distribution rationnelle, sans discrimination.

Le RPG n’a pas terminé son propos sans marquer sa gratitude et son soutien au personnel de santé qui, chaque jour, risquent leurs vies pour en sauver d’autres. C’est dans ce même sentiment de reconnaissance que ce parti a présenté à la famille du docteur Tanguy de Dieu Tchantchou, ses condoléances les plus attristées, en l’assurant de son soutien moral.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.