Input your search keywords and press Enter.

République du Moyen-Ogooué/Commune de Ndjolé : Deux trafiquants de « ngandja » mis aux arrêts

Stario et, à sa droite, son complice Ndong Childéric

Hervé Boundzimba, alias Stario, et son compère Childéric Ndong se trouvent actuellement entre les liens de la justice. Ils ont été pris dans la ville de Ndjolé par les éléments de la brigade de gendarmerie de cette ville. Les hommes en kaki leur reprocheraient de se livrer à la commercialisation illicite du « yam » (chanvre indien). Ils seront présentés au parquet de Lambaréné ce vendredi matin.

Les faits remontent à la journée du lundi 11 novembre 2019, aux environs de 11 heures. Les éléments de la brigade-centre de Ndjolé, conduits par leur nouveau chef, sont informés d’une transaction frauduleuse de vente de chanvre indien qui se faisait en face du Cecado au centre-ville par un certain Boundzinga Hervé, alias Stario. Nantis de cette information, les « biwôrô » (gendarmes en fang) ont mis en place une stratégie qui s’est avérée payante. C’est ainsi qu’ils ont fini par mettre la main sur le dealer.
Comme cela est d’usage, une perquisition est effectuée au domicile du malfrat. Malheureusement, elle n’a livré qu’une insignifiante quantité du produit illicite. Conduit à la brigade pour interrogatoire, Stario devient un peu plus bavard et livre un nom. Celui de Childéric Ndong. Tout de suite, les gendarmes se déportent inopinément au domicile de ce dernier. Sur place, les gendarmes découvrent le gros lot du produit très bien dissimulé. Confondu, Childéric Ndong sort le grand jeu et nie être le propriétaire de cette trouvaille. Il avoue seulement avoir assuré la garde bien qu’il ait déjà ventilé quelques bottes. Mis en garde à vue le même jour en possession de tout le butin, il sera présenté au parquet de Lambaréné ce matin et sera certainement déféré à la prison provinciale en compagnie de son complice en attendant le jugement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.