Input your search keywords and press Enter.

Succession d’Eugène Mba à la tête du Conseil municipal de Libreville : Nourredin nomme Marie Christine Ntoutoume

Marie Christine Ntoutoume épouse Mihindou, nouveau Maire fang de Libreville. Le 3è du mandat.

C’est dans la journée que la décision a été officialisée aux conseillers municipaux du PDG. Ils devront aveuglement demain, porter leurs suffrages sur Marie Christine Ntoutoume, épouse Mihindou, une élue du quatrième arrondissement dont elle est jusqu’à présent, premier adjoint au Maire de l’arrondissement éponyme. Elle devient de facto, le troisième Maire  de Libreville pour le même mandat. Ainsi se ferme la gestion abracadabrantesque du deuxième arrondissement. Et le simulacre de vote de demain ne sera qu’une formalité, les élus PDG ayant reçu la bonne consigne et « l’accompagnement qui va avec« .

Selon certaines indiscrétions, Eugène Mba qui quitte la tête de la Marie de Libreville pour faire place à dame Marie Christine Ntoutoume épouse Mihindou. Lui Eugène Mba, sera nommé par ses bourreaux au prochain gouvernement Nourredin. Reste à savoir si cela est une promesse ferme ou des paroles en l’air. Sauf qu’après pareille humiliation, Eugène Mba gagnerai à se mettre en marge de la chose politique et passer à autre chose.

Poussé à bout jusqu’à la destitution par Ian Ghislain Ngoulou, soutenu par son ami et patron Nourredin, avec l’appui de Rose Christiane Ossouka Raponda, Marie Françoise Dikoumba, Eugène Mba gagnerait à se mettre désormais hors de leur chemin et attendre son heure. Car, on peut tout enlever à un homme, sauf sa dignité. Accepter un poste ministériel sur proposition de Nourredin, sera la pire des humiliations pour Eugène Mba, pourtant PDGiste, mais qui jusqu’à présent, a gagné la bataille de l’opinion, face à ses bourreaux.

Bon vent à Marie Christine Ntoutoume. Les librevillois garderont pour longtemps, l’intrusion maladroite des gamins de la présidence de la République contre deux maires de Libreville, tous issus du deuxième arrondissement. L’un a été jeté spectaculairement en prison, l’autre vient d’être destitué de manière humiliante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.