Input your search keywords and press Enter.

Visioconférence/Thème : « Les relations entre le Gabon et la France dans un monde multipolaire »

Prévu pour se tenir le vendredi 18 juin dernier, les conditions techniques n’avaient pas permis un bon déroulement de la visioconférence du Pr Albert Ondo Ossa avec les acteurs de la diaspora avec le concours de certains compatriotes au Gabon. Elle sera donc reprise ce soir à partir de 19 heures, avec l’espoir d’avoir de meilleures conditions techniques.

Elle verra la participation des acteurs de la diaspora et des intellectuels gabonais, dont : le Dr Daniel Mengara aux USA ; Dr Moucketou Jean-Aimé au Canada ; M. Guyomard Pierre en France. Au Gabon, il y aura Mme Emmanuelle M. Nguema Minko et M. Emmanuel Obame Ondo.
Tout ce beau monde va débattre autour du thème : «Les relations entre le Gabon et la France dans un monde multipolaire ».
Mais avant d’aller au fond, l’orateur principal, le Pr Albert Ondo Ossa va donner le la, à travers son propos liminaire.

Selon le conférencier principal, cette visioconférence a pour objet ; de conférer avec la diaspora gabonaise, partout où elle se trouve, afin de lui donner son point de vue sur la situation actuelle du Gabon notre pays, d’une part, et de s’enrichir naturellement de sa contribution et/ou de ses avis, d’autre part.
Il voudrait particulièrement, avec ses compatriotes de la diaspora aborder, sans tabous ni faux-fuyants, loin de toute démagogie et de tout populisme, la question lancinante et cruciale des relations entre le Gabon et la France dans un monde multipolaire.
« En effet, au moment où des voix s’élèvent particulièrement en Afrique francophone pour demander la rupture pure et simple des relations avec la France, il me paraît nécessaire voire urgent de regarder ce problème avec froideur et objectivité, loin de tout ressentiment car l’avenir de nos pays respectifs en dépend. Assurément, la construction du nouveau Gabon requiert la conclusion des seuls traités et conventions dont les avantages seront incontestables et utiles pour nos populations sans rien sacrifier aux sacro-saints principes de la réciprocité, de la liberté et de la souveraineté.
Aussi, me semble-t-il important de poser l’équation développement du Gabon de telle manière qu’elle soit soluble. Ce qui m’amène à prôner un nouveau partenariat, car un Etat souverain et sérieux négocie d’égal à égal avec ses partenaires et signe de ce fait, en fonction de ses forces et des intérêts primordiaux de son peuple, des accords internationaux gagnants -gagnants et non des accords léonins comme nous l’avons vu au cours des 50 dernières années. Il s’agit alors de trouver le modus operandi adéquat pour parvenir à de tels accords. », estime le Pr Albert Ondo Ossa.
Rendez-vous est pris pour ce soir à 19 heures, heure de Libreville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.