Input your search keywords and press Enter.

Créer une entreprise en moins de 48 ou 72 heures, c’est désormais possible : Du CDE à l’ANPI !

Nina Abouna

Dans le souci de rendre l’administration gabonaise dynamique et efficace en ce qui concerne la procédure de création des entreprises et leur immatriculation, le gouvernement gabonais a jugé utile de remplacer l’Agence des promotions des investissements et des exportations(APIEX) par une autre méga structure mieux élaborée en guichets unique qui est l’agence Nationale de promotion des investissements du Gabon (ANPI) actuellement dirigée par Madame Nina Abouna.

Née des cendres de l’Agence des promotions des investissements et des exportations(APIEX) qui était une structure locale, l’ANPI de par sa méga structure est aujourd’hui un guichet unique en investissement qui regroupe l’Apiex, le CDE, la Création d’entreprises et Promo Gabon, la Promotion des produits gabonais à l’exportation. Toute chose qui fait d’elle l’interlocuteur des autres agences grâce à l’accompagnement de la Banque mondiale dans le cadre des Projet de Promotion des Investissements et de la Compétitivité (PPIC).
Grace à cet appui de la Banque mondiale, l’ANPI reflète les standards internationaux en termes des investissements, de procédure, de process, de stratégie, d’approche et d’infrastructures. Ce qui fait qu’au sein de cette administration, on peut autant retrouver les outils pour créer son entreprise, autant avoir accès à toutes les informations par voie d’agrément technique et professionnelles par rapport au secteur, et pour les petites entreprises et les entreprises locales. On peut également y trouver un accompagnement dans la structuration d’une entreprise quelconque et surtout, dans la formation et même le financement des projets.
Avec son guichet unique très acté, l’ANPI est une structure effective très élaborée car elle permet aujourd’hui la création des entreprises en moins de 72h. Cette efficacité est due au fait que toutes les structures et institutions ont été regroupées en son sein. On a en effet, les Impôts, la Direction du Commerce, le CEDOC y compris le tribunal pour ne citer que ceux-là qui facilitent la création des entreprises en 48h vu que chaque structure est représentée par un responsable.
L’objectif de madame Abouna est d’aller encore plus loin en dématérialisant toute la procédure pour créer les entreprises en un jour comme c’est le cas dans tous les pays modernes dits émergent.
Nonobstant les avantages qu’offre l’ANPI à ces usagers, il n’en demeure pas moins que cette agence publique rencontre encore d’énormes difficultés liées à la facilitation des lois en vigueur relatives aux multiples impositions que rencontrent lesdits usagers.

Le siège de l’ANPI à Libreville.

Si la facilitation des lois en vigueur au Gabon est un des obstacles à l’épanouissement de l’ANPI, le manque d’information vient ici enfoncer le clou en ce sens que beaucoup des entrepreneurs et assimilés ont du mal à abandonner les vielles habitudes consistant à passer par l’ancien process.
 » Ils n’ont pas encore intégré le fait qu’aujourd’hui la création d’entreprise au Gabon, l’accompagnement de l’entrepreneuriat et l’investissement des PPP (partenariat public privé) est désormais dans un cadre réglementaire bien structuré. C’est pourquoi certaines entreprises fonctionnent encore dans l’informel et peuvent ainsi s’exposer à des difficultés de tous genres. C’est totalement dommage pour eux parce que s’ils sont informels, les gens ne sont pas assurés, ni protégé et ne peuvent avoir accès à l’ACNAMGS qui sont des processus mis en place par les plus hautes autorités pour faciliter la vie des gabonais« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.