Input your search keywords and press Enter.

Ekozy Kondondoh crache sur le PDG et prend acte de son exclusion

Victime de la vague d’exclusion dont le Parti démocratique gabonais (PDG) a lancé dernièrement, le camarade Olivier Ekozy Kondondoh a dit prend acte de son exclusion, tout en promettant ne pas se laisser tondre la laine sur le terrain politique où il va désormais exister sous le label de son association politique.

C’est ce qui ressort de la missive qu’il a adressée à la hiérarchie de son parti et dont nous avons reçu copie. Lecture : « Par décision n°003/PDG/CPDT/PDT portant sanctions, l’instance dont vous avez la charge, a prononcé mon exclusion du PDG, lors de sa session du 07 février 2019. Par la présente, je me permets de vous rappeler qu’en novembre 2018, j’ai été auditionné par la Commission permanente de discipline au siège du parti. Lors de cette audition, j’avais donné les raisons objectives et profondes de mon refus de soutenir le candidat investi par le parti, aux élections couplées (Législatives et locales) des 6 et 27 octobre 2018 au 3ème siège du Département de Mulundu.
Toujours au cours de cette audition, il m’avait paru opportun que la partie adverse soit présente pour apporter sa contradiction. Proposition à laquelle votre instance n’avait pas adhéré au motif qu’elle était suffisamment édifiée par ses canaux d’information. N’empêche que la quintessence de mon argumentaire avait fait l’objet de vives appréciations de ladite instance. Aujourd’hui, je suis fort étonné de constater que mon exclusion du parti vient d’être actée, sans tenir compte de l’argumentaire que j’avais développé tout au long de ma plaidoirie.
Monsieur le président, il ne me reste plus qu’à prendre acte de votre décision et à vous rappeler qu’au moment où je suis exclut PDG, je préside depuis 2009, une association politique appelée Corridor de soutien d’Ali Bongo Ondimba (Cosabo) qui a fortement soutenu le candidat du PDG lors de la présidentielle de 2009 et celle de 2016.
Sur instruction du PDG, mon association et bien d’autres soutenant l’action du Distingué camarade président avaient suspendu leurs activités durant la campagne électorale des élections couplées rappelées supra. A cet égard, mon exclusion du parti consacre dorénavant, le redéploiement du Cosabo sur le terrain, afin de magnifier, puis exalter haut et fort, l’action du président de la République, chef de l’Etat, son Excellence Ali Bongo Ondimba.
En vous souhaitant bonne continuation au PDG… »
« Redéploiement du Cosabo sur le terrain« , stratégie de chantage envers les camarades d’hier ou logique de défiance envers ceux qui l’ont mis à la porte ? La logique de celui qui dit prendre acte de son exclusion sera appréciée sur le terrain politique, face au PDG dans les prochains jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.