Input your search keywords and press Enter.

Fonction Publique : environ 15 000 agents sous la menace de la radiation dès fin avril 2020

C’est l’une des mesures prises à l’issue du Conseil des ministres qui s’est tenu ce lundi 16 mars 2020 au Palais du bord de mer de Libreville. Cette décision fait suite au recensement biométrique des agents publics débuté le 30 août 2019 au Gabon.
C’est au terme de la présentation de Madame le ministre de l’Emploi, de la Fonction publique, du Travail et de la Formation professionnelle, chargé du Dialogue social, Madeleine Edmée Berre, que le conseil des ministres a pris acte des résultats intermédiaires du recensement biométrique des agents publics débuté le 30 août 2019.
Ainsi, les résultats intermédiaires de ladite opération révèlent que sur 103 723 agents publics identifiés sur le Fichier Unique de Référence (FUR), seuls, 92 085 agents ont été recensés. Il est enregistré de ce fait :
– 11 638 agents non recensés ;
– 2 951 agents recensés dont les dossiers sont incomplets ou litigieux. Au terme de ces premiers résultats, il est prévu :
La publication dans le quotidien national l’Union et via le site internet du Ministère de la Fonction Publique les noms, les matricules et le ministère de rattachement des agents non recensés ;
La suspension temporaire à titre conservatoire, des rémunérations des agents non recensés et l’examen complémentaire des dossiers incomplets ou litigieux ;
La mise en place d’une Commission ad hoc au sein du Ministère de la Fonction Publique pour l’examen des situations des agents non recensés et des dossiers incomplets ou litigieux ;
La radiation des agents dont la situation n’aura pas été régularisée au terme de la période de régularisation fixée du 16 mars au 30 avril 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.