Input your search keywords and press Enter.

Lancement de la campagne de vaccination contre la Covid-19 au Gabon : Tout le monde n’est pas éligible au vaccin

Le Gabon vient de lancer sa campagne de vaccination contre la Covid-19 depuis bientôt deux semaines. Plus de 1100 personnes ont déjà reçu leur vaccin. Un cas de décès a été signalé. Le ministre de la Santé et le corps médical ont communiqué là-dessus en indiquant qu’en répondant au questionnaire, le défunt aurait donné des informations incorrects qui ont favorisé son admission au vaccin, alors qu’au regard de son état réel, il n’était pas éligible.

Pour le moment, seul Libreville la capitale est concerné par cette campagne de vaccination qui concerne aussi bien les nationaux que les expatriés vivant sur notre sol. Selon le Comité national de vaccination (Copivac), plus de 1000 (mille) personnes attendent actuellement de se faire inoculer le produit chinois de Sinopharm contre le coronavirus. Les autorités sanitaires privilégient les personnels soignants, les forces de l’ordre et les personnes à risque. Par contre,  les personnes ayant contracté la maladie il y a moins de trois mois ou celles qui développent les symptômes, ne bénéficieront pas du vaccin avant un délai de trois mois. C’est pour cela qu’il est important, avant d’aller se faire vacciner, de préalablement se faire faire un dépistage PCR. S’il est négatif et que vous faites des symptômes, soit ne vous faites pas vacciner, ou alors réalisez préalablement un scanner des poumons. Car, se faire vacciner en étant malade ou à peine guéri peut vous entrainer à la mort…

On rappelle que pour se faire vacciner, il faut préalablement prendre rendez-vous au numéro vert (non payant) 1314. Il est procédé à une sélection préalable des personnes à vacciner. L’état de santé de chacun des volontaires est passé au crible par les personnels du Copivac.

Selon les spécialistes, le vaccin n’est rien d’autre que « l’inoculation d’une charge virale atténuée aux fins de provoquer une production d’anticorps à l’organisme…et créer ainsi une « mémoire » au sein du même organisme qui réagira alors plus rapidement et plus efficacement lors d’une attaque par le même virus ».

Au-delà du vaccin, qui, on le rappelle, ne soigne pas la Covid-19, mais aide à l’éviter, il est important de se mettre résolument à l’écoute de son corps : le moindre changement métabolique, la moindre sensation de fatigue et/ou de fièvre… doit attirer notre attention et déclencher une attaque préventive forte, sans même attendre la manifestation d’autres indices/symptômes. Beaucoup de nos parents amis et connaissances sont morts du fait de la simple négligence face à ces signaux qui n’avaient pas l’air bien alarmants.

Pour dire les choses de façon plus imagée : le nouveau variant de la Covid-19 est un vrai cambrioleur qui avance à pas feutré dans votre organisme et qui ne fait son premier grabuge que quand il vous a bien charcuté les poumons. Alors au moindre bruit, prenez tout de suite vos dispositions.

Adoptons une discipline préventive de tous les instants ; il s’agit de :

– Garder son corps dans des dispositions de riposte, en dopant ses anticorps à la vitamine C, Zinc, Calcium et Magnésium via les fruits ou les cachets (dame Covid aime les corps faibles et fatigués) ;

– Les exercices de respiration sont importants pour maintenir ses poumons dans leur état de fonctionnement optimal. Si vous n’arrivez pas à  retenir votre souffle pendant 20 secondes, allez faire un test Covid et demandez un scanner de vos poumons.

– Respectons les mesures barrières (Elles sont connues de tous) : Porter son masque dans les lieux publics ; se laver les mains régulièrement et imposer  aux enfants à leur retour des classes de passer sous  la douche et de laver leur tenue avant tout contact avec les autres ; rester chez soi et ne se déplacer que si cela est nécessaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.