Input your search keywords and press Enter.

Ministère de la Santé : Mieux lutter contre le variant « delta »

Face à l’augmentation exponentielle du nombre des nouvelles contaminations dues au variant ‘’delta’’, le Ministre de la Santé, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, a présidé une réunion d’urgence, le mardi 21 septembre 2021, avec la Coordination technique du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte de l’épidémie à coronavirus (Copil-Coronavirus) et le Comité national de vaccination.
L’objectif de cette rencontre était la mise en place d’une stratégie de renforcement du dispositif de riposte sur les plans de la surveillance épidémiologique, du diagnostic, de la vaccination, de la communication et de la sensibilisation.
A cet effet, la coordination technique du Copil-Coronavirus préconise pour une meilleure efficacité dans le cadre de la surveillance épidémiologique, la mise en place d’un système d’alerte dans les écoles, les lieux de cultes, les administrations, les supermarchés, les espaces publics ainsi que le renforcement de la surveillance aux différentes portes d’entrées du pays. En matière de diagnostic, la Coordination technique recommande la révision de la stratégie de dépistage intégrant les TDR au niveau du site de prélèvement de l’aéroport de Libreville, l’intensification du dépistage en milieu scolaire et l’élaboration d’un nouvel algorithme. S’agissant de la vaccination, la présidente du Comité national a informé l’assistance de la reprise imminente de la caravane de vaccination itinérante dans les grandes artères du Grand Libreville. Concernant la communication et de la sensibilisation, un accent particulier sera mis sur l’engagement communautaire avec l’implication de l’ensemble des forces vives de la Nation notamment les leaders des différentes confessions religieuses et acteurs de la société civile.
Aussi, pour une meilleure analyse des comportements communautaires vis-à-vis du virus, le Ministre de la Santé a fortement invité la Sous-commission Surveillance épidémiologique à envisager des actions pour un meilleur contrôle des mouvements de la population dans les officines pharmaceutiques. Cela permettrait de disposer des indicateurs sur la consommation des produits pharmaceutiques liés à l’automédication.
Par ailleurs, dans le souci d’améliorer la prise en charge des patients en réanimation, le Ministre a instruit la coordination technique de l’organisation dans les meilleurs délais d’un atelier des anesthésistes-réanimateurs. « La réussite de notre stratégie face à cette troisième vague, sera liée à la qualité de notre prise en charge » a indiqué Monsieur le Ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.