Input your search keywords and press Enter.

Covid-19 : Le Gabon tend vertigineusement vers les 1000 cas de contamination

Ce lundi 11 mai 2020, au moment où de nombreux gabonais croyaient avec méprise à la fin du confinement du Grand Libreville induite par la levée de l’état d’urgence sanitaire ce même jour, le Copil, par la voix de son porte-parole, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong annonçait 141 nouvelles contaminations, portant le nombre total des personnes testées positives à 802. Une évolution vertigineuse qui mène le Gabon inexorablement vers le chiffre symbolique de 1000 d’ici deux à trois jours si les populations continuent à briller par leur incivisme.  

La déclaration de 1000 cas testés positifs au Covid-19 au Gabon ne semble plus qu’une question d’heures, au mieux de jours, au regard de l’évolution de cette pandémie au cours des quatre derniers jours précédents le 11 mai 2020. Alors que la fin de la semaine dernière trahissait un enthousiasme généralisé chez les populations gabonaises qui confondaient naïvement la levée de l’état d’urgence sanitaire prévue le 11 mai 2020 à minuit, à la fin des mesures prises par le gouvernement pour combattre efficacement contre la propagation de cette maladie sur le territoire national. Y compris celle interdisant les populations du Grand Libreville à se déplacer vers l’intérieur du pays, et inversement. Conséquence de ce relâchement, le jeudi 7 mai 2020, le nombre de cas de contamination connaissait une hausse importante de 65 nouveaux cas, pour situer le nombre total des testés positifs au chiffre significatif de 504 cas. Aussi, cette statistique dévoilait déjà la migration de cette maladie vers les villes de l’intérieur du pays qui, pour certaines, sont passées d’une contamination marginale à une contamination totalement communautaire. C’est le cas actuellement de Franceville, Lambaréné et Bifoun.

Comme pour narguer tous ceux qui, le lundi 11 mai, se voyaient déjà sortis du confinement et en train de vaquer librement à leurs occupations tant à Libreville qu’à l’intérieur du pays, en oubliant sa présence mortelle, le Covid-19 va faire un bond de contamination de 141 cas, atteignant le chiffre vertigineux de 802 contaminés. Pire, le Gabon va enregistrer en même temps son neuvième décès lié au Covid-19. Selon nos confrères de Gabon Media Time, « Il s’agit d’une patiente de 56 ans, agent en service à la Cellule finances de la Direction générale des Hydrocarbures, hypertendue connue qui a été le cas contact de son époux et qui a vu son état se dégrader au fil des jours…»

Rappelons que l’Assemblée nationale a voté le 9 mai dernier le projet de loi sur « la catastrophe sanitaire » pour une durée de 45 jours. Cette loi a les mêmes termes que le décret pris par Ali Bongo sur l’état d’urgence afin d’endiguer la propagation de la pandémie du Covid-19 au Gabon. Ce décret qui avait été reconduit pour une deuxième période de 15 jours, prenait fin ce lundi 11mai 2020.

Vus l’évolution exponentielle de cette maladie chez nous, malgré les recommandations de mesures barrières (port du masque, distanciation sociale d’un mètre, lavage régulier des mains etc.) et du relâchement des populations face à ces gestes barrières, lié à la volonté pressante de retrouver les libertés d’avant le nouveau Corona virus, le gouvernement, par la voix de son porte-parole Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, a dû expliquer le même jour que « les mesures restrictives sont maintenues et qu’elles pourraient être durcies si la situation ne s’améliore pas ». Peut-être que chaque gabonais devrait désormais adapter son mode de vie à la présence de ce mal sur notre sol.

2 Comments

  • GMS dit :

    J’adore ces journalistes qui se prennent soudainement pour de grands épidémiologistes.
    Ca veut dire quoi au juste vertigineux ?

  • Akoma Mba dit :

    Mon Dieu, se laver les mains dans un pays qui manque d’eau potable et d’électricité en plein XXI ème siècle parce que une seule famille s’évertue à rester au pouvoir et à piller le pays?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.