Input your search keywords and press Enter.

Département de l’Abanga Bigné/Ndjolé : Patricia Mpouho honore les femmes d’ʺElarmeyongʺ

C’est dans la cour de la résidence du doyen politique du chef-lieu du département de l’Abanga-Bigné, Emmanuel Akoghe Mba, alias Guégué, ancien membre du gouvernement de feu Omar Bongo Ondimba que la cérémonie a eu lieu.

Madame Mpouho Patricia, née Patricia Akoghe, a organisé, le week-end dernier, la fête des mères en différé au quartier Nyakorbong. Elle est la présidente d’honneur du groupe socio-culturel ʺElarmeyongʺ, créé en 2009, qui rassemble toutes les filles de Ndjolé et quelques hommes qui les encadrent. Ils tous issus des différentes ethnies (Akèlè, Fang, Kota). Dans sa gibecière, il y avait des ustensiles de cuisine (marmites, assiettes, machettes, balaies, limes etc…). Bien avant de remettre ces lots à ses vedettes, Madame Mpouho a offert un bœuf entier d’une valeur de huit cent mille (800 000) Fcfa à son groupe socio-culturel.
Le patriarche, Tonton ʺGuéguéʺ, a ouvert les ripailles par un mot de bienvenue à l’endroit des invités qui ont honoré de leur présence ladite cérémonie. Puis la bienfaitrice, dans un petit laïus, a demandé aux femmes « de se prendre en charge en créant des activités génératrices d’emplois pour votre autonomisation », a-t-elle conseillé à ces dernières.
Toujours prête à venir en aide aux autres, elle a co-financé, avec le vénérable Raphaël Mangouala, des cours de soutien aux élèves des classes d’examens de Ndjolé. Très discrète, elle suscite l’estime et l’admiration de la part de la jeunesse de l’Abanga-Bigné. ʺComment se réjouir de voir l’autre souffrir sachant qu’on peut lui venir en aide ?ʺ. C’est en ces termes que Madame Mpouho Patricia a demandé aux femmes de son groupe socio-culturel de rester unies et soudées.
Puis la responsable du groupe, Madame Mbiangone Suzanne, a procédé à la distribution des cadeaux en toute transparence. Toutes les femmes ont eu de quoi mettre sous la dent.
En retour, ces dernières ont remis à leur hôtesse des vivres. Cette cérémonie s’est passée dans une ambiance conviviale entretenue par les sons du terroir. Le comité d’organisation a mis les petits plats dans les grands pour marquer d’une pierre blanche cet évènement. Tonton ʺJojo’’, les deux animatrices principales, Nynze Marie Natacha, Essila Mireille, et les femmes venues des différents quartiers (Bingoma, Andock, Mbil-avion, Nazareth, Missanga, etc.) sont reparties satisfaites et honorées.
La présidente d’honneur a également exhorté les femmes à aller se faire enrôler dans les différents centres pour accomplir leur devoir civique. Comme quoi, lorsqu’une camarade PDGiste donne, elle attend toujours une contrepartie. En incitant les femmes à aller s’inscrire sur les listes électorales, Madame Mpouho lorgne bien l’investiture du PDG, convaincue que la longévité de sa concurrente, Denise, aux affaires, joue en sa faveur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.