Input your search keywords and press Enter.

République du Moyen-Ogooué/Coupe de la Caf : L’AS Pélican crée le miracle

Sans compétition dans les jambes, l’AS Pélican de Lambaréné, propriété de Richard Auguste Onouviet (Rao) est allé créer un miracle en RDC en battant son adversaire aux tirs aux buts, 4-2. Arrachant ainsi la qualification pour les 1/16e de finales.

 

Personne ne vendait cher la peau des équipes gabonaises qualifiées au sein des compétions africaines organisés par la Caf. Pire encore l’équipe venue des bords de l’Ogooué, l’AS Pélican, car manquant cruellement de compétitions et ne bénéficiant pas du même environnement que les équipes de la capitale Libreville. Mais pour ce premier tour des préliminaires des coupes Africaines des clubs le Gabon réalise la passe de une (01) sur deux équipes alignés. Si du côté de Ndjamena au Tchad, le représentant du Gabon en Ligue des champions, l’AO CMS (Centre Mberi sportif) est tombé devant le Tout Puissant Elect Sport (2-0), l’AS Pélican par contre va surprendre l’équipe de l’AS Maniema sur ses propres installations à Kindou (RDC). Dans un premier temps, les protégés de Richard Auguste Onouviet vont contraindre leurs adversaire au nul (1-1), score identique à celui de Libreville. Il fallait alors avoir recours aux tirs aux buts pour désigner celui qui devra poursuivre la compétition. C’est en ce moment-là que les hommes conduits par le coach Ndoumou vont surprendre les congolais en réalisant 4 tirs aux buts contre 2. Un exploit dont beaucoup n’auraient pas parié au regard du score de Libreville où l’AS Pélican qui participe pour la première fois à cette compétition, avait été tenu en échec par un score de parité (1-1). Pour certains, le nul concédé à l’aller allait faire l’affaire des congolais chez eux. Mais la volaille de Lambaréné a fait la démonstration qu’elle sait voyager. Les hommes de Rao se sont offert le scalp de l’AS Maniema Union Kindu devant son propre public et dans un stade plein comme un œuf, accédant pour la toute première fois de son histoire en 16e de finale d’une compétition Africaine des clubs (Caf).

Rao devra actuellement tirer les leçons de cette victoire tout en saluant la hargne, le courage et la détermination de ses hommes qui viennent de lui faire honneur, et avec lui, la ville de Lambaréné, la province du Moyen-Ogooué et le Gabon tout entier. Il faut dès à présent, préparer sereinement la suite de la compétition, malgré l’absence du championnat, l’équipe doit rester en alerte. L’absence de championnat peut-être suppléé par l’organisation des matchs amicaux à l’international, si les moyens le permettent. Il en va de l’honneur de tout un pays.

Rappelons que l’AS Pélican est la seconde équipe de Lambaréné, après l’AO Evizo, à représenter le Gabon dans une compétition africaine et à faire bonne figure. Bravo Pélican. Merci Rao !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.