Input your search keywords and press Enter.

Une voyante avait prédit pour 2018 la fin de règne d’Ali Bongo

Ali Bongo serait-il victime du coup du sort ou de son mauvais karma suite aux martyrs gabonais qu’il a fait assassiner lors de la crise post-électorale de 2016 ? On est en droit de s’interroger sur ce fait, car son AVC et son “indisponibilité” à diriger le Gabon ont été prédits par plusieurs diseuses de bonne aventure que l’on ne prenait pas au sérieux jusque-là.
Selon la medium française (Soraya Dulorme) qui a annoncé depuis décembre de l’année dernière plusieurs événements qui se sont ensuite déroulés en 2018, Ali Bongo ne restera pas en poste au Gabon. L’héritier de la famille Bongo au pouvoir serait, selon la voyante, empêché de présider le Gabon.
Car, dit-elle dans sa prédiction qui date de décembre 2017, « En Afrique, le président gabonais ne restera pas en poste. Dans son pays, des violences, des pillages et des arrestations injustes et agressives seront à l’ordre du jour ». Une prédiction qui s’est confirmée au regard de l’AVC qui accable Ali Bongo et son régime depuis le 24 octobre dernier.
Si ce medium a vu juste, Ali Bongo ne pourra donc pas revenir de sa convalescence actuelle au Maroc et l’agitation actuelle du vice-président Pierre-Claver Maganga Moussavou, qui veut diriger le pays en faisant signer des décrets à l’aveugle Ali Bongo diminué par la maladie, semble aller dans le sens de cette prédiction.
Alors que de nombreux PDGistes multiplient des prières pour sauver leur patron, il semblerait donc que la vacance de pouvoir soit inévitable pour eux. Et il semble qu’aucune prière ne pourrait sauver Ali Bongo du sort funeste que lui ont prévu les dieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.